Ribérac - Monument des fusillés de 1944

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire

Le monument érigé au square Raymond Darène, à Ribérac, commémore le martyr de toutes les victimes du canton. Il a éte inauguré le 26 mars 1944 au deuxième anniversaire des fusillés du 26 mars 1944 et se trouve de l'autre côté de la route (avenue du 26 R.I.) du Centre des Finances Publiques.





Deux extraits de La Terreur en Dordogne édité en 1944 :

Le 26 mars 1944, vers 4 heures, la division « Brehmer », composée d'Allemands, de Géorgiens et autre assassins, envahit la ville et la région de Ribérac.
Sont but : une opération de police contre le Maquis de la Double, région fort boisée située au sud de Ribérac, entre cette ville, Mussidan et Montpon.
La division ne trouve pas de « maquisards » ni de « terroristes », mais elle s'acharne sur la population paisible et sans défense : incendies, pillages, arrestations, viols, assassinats.
L'action de cette chaude journée de printemps débute par un vaste incendie de forêts de pins, allumé dès 10 heures, sur 50 kilomètres, au moyen d'obus incendiaires.
Les scènes de pillages, de viols, se déroulent dans toute la région.

Le 22 juillet 1944, vers 15 heures, un camion monté par huit Allemands est attaqué, dans la ville de Ribérac, par un groupe de F.F.I. Un soldat allemand edt tué.

Les autres se retranchent aux environs de la gendarmerie, arrêtent plusieurs otages et envoient chercher du renfort à St-Aulaye, dans l'intention de mettre le feu à Ribérac.
Le Maire fait remorquer le camion allemand vers Saint-Aulaye, mais le renfort rencontré en route se dirige sur Ribérac, assassine deux paisibles habitants, tire des coups de feu dans les devantures et emmène deux otages.
Le Maire et les otages seront relâchés après quatre jours de détention à la prison d'Angoulême.


ALLEMANS

26 mars 1944 :
Antoine LAFEYE, 40 ans. Exécuté avec jean-Léon Dupeyrat. Leurs corps seront brûlés dans l'incendie de la ferme de " La Boucherie "



VILLETOUREIX

René CHEMINADE


VANXAINS

26 mars 1944 :
Clovis RASPIENGEAS, 18 ans, est pris en otage et assassiné par les SS à Beaume (La Jamaye)



SIORAC DE RIBERAC

Roland CALVI, fusillé à Riberac en été 1944, pour aide à la Résistance



SAINT SULPICE DE ROUMAGNAC

26 mars 1944 :
Albert SAUVET (SAUMET), 43 ans, occupé à l'arrachage des topinambours dans un champ situé au lieu-dit " Planches ". Les Allemands tirent sur lui sans sommation sans motif.
Quatre habitants de la commune furent arrêtés par les Nazis et assassinés quelques heures plus tard, pour complicité avec les résistants
Roger BARRAT, 30 ans
Marcel BARRAT, 20 ans
Henri DURANTHON, 23 ans
Henri GILAUDE, 40 ans, cultivateur



SAINT MARTIN DE RIBERAC

26 mars 1944 :
Les Allemands arrêtent et assassinent lâchement, sous prétexte qu'ils aidaient la Résistance :
Robert DUBOIS, 25 ans, garagiste
Georges VACHER, 47 ans, garagiste



RIBERAC

Maurice DUMONTEIL, 47 ans, charcutier à Ribérac. Arrêté pour aide aux maquis et fusillé à La Jemaye le 26 mars 1944
Nestor DUCHEZ, 38 ans, garagiste à Ribérac. Fusillé par les SS à St-Martin-de-Ribérac pour aide à la Résistance, le 26 mars 1944
Gabriel RASPIENGEAS, 62 ans, fusillé à St-Martin-de-Ribérac le 26 mars 1944, pour aide à la Résistance
Gilbert DOSILE, 45 ans, garagiste à Ribérac, abattu par les SS le 26 mars 1944
Jean-Léon DUPEYRAT, 42 ans, luthier, abritait chez lui à Allemans des réfractaires au S.T.O. Il sera exécuté avec Antoine LAFAYE et leurs corps seront brûlés dans l'incendie de la ferme de " La Boucherie " le 26 mars 1944
Marc HAGUENAUER, 64 ans, furent arrêtes et fusillés à Ribérac le 22 juillet 1944, pour aide à la Résistance
Jean-Alexandre BOUCHET tué par les Allemands sans motif le 22 juillet 1944



FESTALEMPS

27 juillet 1944 :
Marcel MATHIEU, d'Allemans, trouva la mort avec 28 camarades au cours du combat de Lepinasse à St-Germain-du-Salembre, qui opposa des groupes F.T.P. et A.S. aux troupes allemandes.


A lire également :

Résistances et Blessent nos coeurs de Pierre Cadroas - édité en 2005 par Editions Les Presses de la Double (lien)
Brantôme du 25 au 26 mars 1944 (lien)