Monument aux fusillés du 11 juin 1944 à Mussidan en Dordogne

Rédigé par Alan dans la rubrique Combat, Lieu de mémoire

Après un attaque du train blindé en gare de Mussidan par un détachement de F.T.P.F. (9 sont tues et 8 blessés), les Allemands et la Phalange Nord-Africaine au service des Nazis se livrent à Mussidan à de sanglantes représailles.

Le maire et 51 habitants seront exécutés à la mitraillette. Le monument élevé rue des fusillés, au bout de la rue de Gorry sur le lieu du massacre, célèbre la mémoire des fusillés et les Mussidanais morts en déportation.




Liste des otages fusillés (source : La Terreur en Dordogne édité en 1944)
  • Maze Jacques 17 ans (Mussidan) 
  • Winant Léon 17 ans (Mussidan) 
  • Aubert Jean 17 ans (Mussidan) 
  • Aubert Louis (père) 46 ans (Mussidan) 
  • Queyreau Jean 22 ans, neveu du précédent (Mussidan) 
  • Flayac Jean 18 ans (Mussidan) 
  • Lafaye André 20 ans (Mussidan) 
  • Schuster René 23 ans (Mussidan) 
  • Nicolas Édouard 23 ans (Mussidan) 
  • Nicolas Émile 37 ans, frère du précédent (Mussidan) 
  • Blaes Léon 25 ans (Mussidan) 
  • Hermann Joseph 47 ans (Mussidan) 
  • Folny Eugène 35 ans, gendre du précédent (Mussidan) 
  • Folny Félicien 29 ans frère du précédent (Mussidan) 
  • Renaud Alphonse 30 ans (Mussidan) 
  • Christmann Camille 30 ans (Mussidan) 
  • Mathrat Eugène 31 ans (Mussidan) 
  • Giraudon Marcel 36 ans (Mussidan) 
  • Bienfait André 37 ans, prisonnier rapatrié 
  • Bourson Paul 41 ans (Mussidan) 
  • Diebolt René 37 ans (Sourzac) 
  • Diebolt Raymond 17 ans, fils du précédent (Sourzac) 
  • Villechanoux Max 17 ans (Sourzac) 
  • Montagnac Jean 17 ans (Sourzac) 
  • Chaumeil Jean 18 ans (Sourzac) 
  • Vergnaud Lucien 18 ans (Sourzac) 
  • Herskowitz Lucien 18 ans (Sourzac) 
  • Bondieu Gabriel 23 ans (Sourzac) 
  • Ranouil Marcel 31 ans rapatrié pour avoir sauvé deux Allemands (Sourzac) 
  • Busquet Camille 38 ans, rapatrié trépané de la guerre 39-40, 6 frères, 2 dont lui, rapatriés, 4 encore prisonniers (Sourzac) 
  • Gros André 44 ans (Sourzac) 
  • Longaud Clovis 45 ans (Sourzac) 
  • Arnault Paul 45 ans (Sourzac) 
  • Marteau Pierre 50 ans (Sourzac) 
  • Duluc Georges 47 ans (St-Séverin-d'Estissac) 
  • Dumonteil Rey 43 ans (Beaupouyet) 
  • Dumonteil René18 ans, fils du précédent (Beaupouyet) 
  • Girard Roger 47 ans (Beaupouyet) 
  • Audet Georges 25 ans (St-Médard-de-Mussidan) 
  • Creyssac Marcel 27 ans (St-Médard-de-Mussidan) 
  • Creyssac Camille 27 ans frère du précédent, un autre frère prisonnier (St-Médard de-Mussidan) 
  • Duteuil Georges 16 ans (St-Front-de-Pradoux) 
  • Meytadier Pierre 17 ans(St-Front-de-Pradoux) 
  • Chaumeau Jean 28 ans (Limoges) 
  • Alboy Roger 19 ans (Gagny) 
  • Delebret Roger 31 ans (St-Germain-du-Salembre) 
  • Gardillou Maxime 20 ans(St-Astier)
Fusillés mais rescapés
  • Villechanoux 48 ans
  • Charpentier Marcel 27 ans
Massacrés dans la rue
  • Grassin Raoul 53 ans (Mussidan) 
  • Giraud Roger 18 ans (Mussidan) 
  • Beaugier Jean 65 ans (Mussidan) 
  • Dupuy Jean 
  • Cavazutti, Saint-Front.
Total
  • 52 morts, plus 2 jeunes du Maquis,
  • 10 blessés,
  • 16 morts ont vingt ans ou moins,
  • 30 morts ont trente ans
Monument lors de l'inauguration

Chaque 11 juin à 18h 30 une cérémonie déroule devant le Monument de la Résistance dans le cour de la gare de Mussidan où sont tombes au combat 9 maquisards. Puis le cortège se rend ensuite au monument des fusillées, rue des fusillés, au bout de la rue de Gorry.

A lire également :

Exposition : 

Le Mussidanais dans la Seconde Guerre mondiale - Du 1er juin au 15 juillet 2014 (lien)


Mussidan le 11 juin 1944 (en anglais) (lien)